Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2011

Avis de recherches

Je recherche des personnes qui ont été déclarées irresponsables par les tribunaux au sujet de vols d'argent ou d'objets commis dans le cadre de traitements anti-parkinsoniens. Je souhaite avoir accès aux arrêts... afin de voir leur motivation. Je suis particulièrement intéressée par celui de Didier Jambart (Monsieur si vous me lisez...) du tribunal correctionnel de Nantes. Mais je suppose qu'il n'est pas le seul.
Qu'avez-vous à y gagner? Rien directement. Je souhaite écrire un article sur la manière dont la justice juge les personnes dans cette situation... et de déceler éventuellement les carences du système français, si carences il y a ...

Alors si vous avez un scanner, n'hésitez pas à m'envoyer les documents sur parkinsonetaddiction@hotmail.fr...

 

Commentaires

Je lance un APPEL (l'appel de février 2011) à tous les PARKINSONIENS et à leurs proches.

Je suis Didier JAMBART, la 1ère victime ayant fait reconnaître les effets indésirables des AD (agonistes dopaminergiques) en CRCI.
Vous l'avez vu dans les médias, j'intente la même démarche auprès de la justice civile du TGI de Nantes.

Je vous propose d'être le porte-parole de tous ceux qui ont subis ou ont été témoins des effets indésirables lors de leurs traitements anciens ou actuels sous AD (Agonistes Dopaminergiques).
Bref, une forme particulière de pétition.

Que tous ceux qui ont subis ou ont été témoins de personnes victimes d'effets indésirables (troubles du comportement, etc..) lors de leurs traitements parkinsoniens, me contactent sur mon mail privé, je leur adresserai la marche à suivre pour me retourner personnellement 2 documents complétés afin que l'on fasse connaître le nombre réel de victimes au ministère de la santé.

Même si vous l'avez déjà fait, on va le refaire ensemble, tous ensemble.
mon adresse est : jambartc@sfr.fr

MERCI je compte sur vous.

Didier JAMBART

Écrit par : jambart | 03/02/2011

Didier,
Henri D. a la même idée que vous... Disons qu'il faudrait tous se mettre d'accord pour savoir qui centralise et qui fait quoi!
Moi je ne peux vous aider que sur le plan juridique pour parler avec les autorités et assurer une meilleure prise en charge des patients atteints de troubles comportementaux impulsifs.
Si vous pouviez m'envoyez en pièce jointe sur mon mail les conclusions de votre procès sur l'irresponsabilité, je vous remercie.
Aurélie

Écrit par : Aurélie | 03/02/2011

merci de m'indiquer votre mail privé en m'écrivant sur (jambartc@sfr.fr) mais tu seras déçue car la décision n'est pas développée du tout.

L'objectif est de recenser le nombre de victimes sous AD (Agonistes Dopaminergiques) , tous sans exceptions, pour démontrer que le nombre de cas que nous simples malades identifions est supérieur à celui annoncé par l'AFSSAPS ainsi que par la pharmacovigilance.
Au final, henri david ou moi, on va centraliser via l'asso CADUS.
a+
didier

Écrit par : jambart | 03/02/2011

je suis une amie de Didier

excusez-moi, mieux vaut 2 fois qu'une

Plus il aura de réponses, plus ce sera bon pour nous tous

je n'ai pas voulu vous copier-coller l'autre jour !
je me suis trompée de destinataire


Jeanne Créach

Écrit par : jeanne Créach | 03/02/2011

Ce n'est pas grave Jeane. J'ai juste remarqué que les parkinsoniens aimaient bien mon blog mais ne le citaient pas beaucoup. Je trouve juste un peu pénible de relire mot pour mot des réflexions qui m'ont nécessité un peu de temps... sans en citer la source! Vous demandez que les parkinsoniens soient respectés, encore faudrait-il se respecter entre nous!

Écrit par : Aurélie | 03/02/2011

Les commentaires sont fermés.