Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2011

De la parution de "Sexe et addictions sur ordonnance"

Je connaissais le projet d'ouvrage de l'avocat de Didier Jambart depuis quelques temps. Pour avoir rencontré Antoine Béguin cet été dans un contexte professionnel et pour avoir  profité de l'occasion de  discuter sérieusement avec lui des troubles comportementaux dans le cadre des traitements antiparkinsoniens, je peux dire que la personne est fort sympathique et vive d'esprit, j'attends donc de lire son ouvrage avec impatience.sexe et addictions sur ordonnance,éditions l'apart,angers,antoine béguin,irène frachon,jacqueline houdayer

Je dois cependant avouer d'ores et déjà que l'intitulé de l'ouvrage me fait penser à une bande-annonce digne d'une émission de Bernard de la Villardière d'Enquête exclusive "Sexe, Addiction, vous saurez tout sur les effets des traitements de la maladie de Parkinson".

Mais là, on pourrait me rétorquer "Mais ma petite dame, il ne faut pas sous-estimer l'impact de phrases chocs"... Bon la petite dame, elle le sait. C'est sûr que c'est plus vendeur que "Les troubles comportementaux dans le cadre des traitements antiparkinsoniens". Mais ce n'est pas une raison...
Ce que je sais surtout c'est que l'auteur n'ira pas dans cette direction malgré son titre "racoleur". Réduire ces affaires à ces deux mots reste impensable pour un juriste aussi chevronné. Son objectif est visiblement tout autre.

Les affaires judiciaires d'effets indésirables de traitements antiparkisonsiens  dont la plus connue reste celle de Didier Jambart sont l'occasion de rédiger un livre-enquête  documenté, "qui révèle notamment que le laboratoire connaissait les effets indésirables du médicament depuis plusieurs années, et malgré tout, que le fabricant ne l'a jamais mentionné sur la notice incluse dans la boîte. Au-delà des témoignages, ce livre pose des questions gênantes. Pourquoi les laboratoires ne disent-ils pas tout sur la notice de leurs médicaments ? Que savent-ils des effets indésirables des molécules qu’ils commercialisent ? Comment des spécialistes peuvent-ils prescrire des traitements en ignorant leurs effets secondaires ? Et, comme avec l'histoire du Médiator, pourquoi la sécurité sanitaire française a-t-elle failli ?" (source Ouest-France, ici et ).

Cet ouvrage tombe bien car ce sont exactement les questions que je me posais quand j'ai été confrontée à l'addiction et au syndrome de dysrégulation dopaminergique de mon père, le genre d'expériences que je ne souhaite à personne.

Dans la lignée de "La Guerre est déclarée" (en voilà un titre bien trouvé), film dynamique et optimiste de Valérie Donzelli sur la maladie d'un proche mais pas que (une amoureuse de l'amour, du cinéma et de la vie), j'ai décidé de rester positive, de sortir grandie de  ce genre d'épreuves aussi éprouvantes soient-elles  (on en sort meurtris mais solides) avec cette satisfaction d'avoir accompagné un être cher  dans l'adversité et d'éviter sa reproduction (un combat au quotidien). Bon, il y a une différence notable entre le film et les effets des traitements antiparkinsoniens: à savoir le rôle du  corps médical (hyper-présent dans le film, quasi-mutique dans le cadre des troubles comportementaux). Il est temps que cela change.

Espérons que ce livre d'Antoine Béguin puisse ouvrir le débat... avec l'ensemble des protagonistes!

 

ps: ayant reçu un dépliant au sujet du livre par Didier Jambart, je dois avouer que, par contre, j'aime bien le bandeau du livre "Après le Mediator, un nouveau scandale sanitaire" et la caution scientifique: la préface du docteur Irène Frachon.

 

ps 2: j'aimerais savoir qui est l'administrateur de la page facebook du bouquin. A bon entendeur...

 

 

 

12:06 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Merci de m'avoir indiqué votre identité Arnaud W...

Écrit par : Aurélie | 10/09/2011

Bonjour, Je lirai donc ce livre ... Et je me faisais la remarque par rapport au mediator il y a quelques jours ! Ces effets secondaires sont tout bonnement scandaleux dans le cadre d'un traitement ..
Je vous répondrai bientôt ... J'attends de voir comment évolue la santé de papa dans les prochains jours ! En tout cas merci pour votre ecoute et vos réponses

Écrit par : Andara | 17/09/2011

Les commentaires sont fermés.