Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2011

De la clarté du JT de France 3

Après France 5, France 4 et France 2, c'est au tour de France 3 de parler des effets indésirables des traitements antiparkinsoniens. Ce qui est bien, c'est qu'ils ont un angle différent à chaque fois pour les aborder.

Mais là, je remarque que les blogs sont ENFIN lus. On y est: on insiste sur le rôle déterminant des neurologues. Pas trop tôt...

Quand je vois le parcours du combattant concernant mon père..., quand je vois celui d'Odile qui se voit répondre "De nous 2 c'est moi le professionnel", et celui de Desiderio qui arrête le REQUIP en cachette de son neurologue, j'ai envie de dire à la partie de cette communauté de neurologues concernée "Eh sortez de votre tour d'ivoire... Je vous mets au défi de tenir face aux effets de vos prescriptions ne serait-ce que 15 jours si c'était l'un de vos proches qui était concerné...". A mon avis, ils reverraient très vite leur jugement... En attendant, les descentes aux enfers continuent!


Bravo à France 3 d'avoir expliqué le pourquoi du comment et les carences actuelles!

Bravo à Desiderio d'avoir témoigné. Ses commentaires sont exactement ceux qui s'imposent. Mon père faisait exactement les mêmes choses et cette phrase qui revenait de temps en temps "Je ne suis pas fou" même si on sentait qu'il se rendait bien compte qu'il se passait quelque chose...

 

Il est possible de revoir le JT 1H30h20h du 14 novembre 2011 sur pluzz.fr

10:34 Publié dans La presse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.