Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2010

Les jeux en ligne

Avoir un blog peut réserver des surprises : bonnes ou mauvaises. J'ai reçu un mail d'un certain Alex plutôt étonnant! Ledit Alex est en campagne pour les jeux en ligne et à ce titre me propose un échange de liens "de qualité". Alex, grand seigneur, ajoute que c'est "gratuit". Mais son âme commerciale reprend un peu vite le dessus en me précisant que c'est un "projet gagnant-gagnant". Ah, ça veut donc dire que lui aussi doit y trouver un intérêt alors qu'il me présente le truc comme si moi seule avais quelque chose à en retirer. En effet, mon cher Alex me propose officiellement d'être mieux référencée sur la blogosphère. Mais officieusement, ne recherche-t-il pas la même chose pour son site via mon blog? Eh oui, imaginons, une personne souffrant d'une addiction au jeu peut venir sur mon site... et comme elle est addictive, que se passe-t-il si elle voit un lien vers un site de jeu? ... ben elle va aller jouer!

Eh bien, mon cher Alex, j'ai envie de te répondre que tu n'as pas bien dû lire mon blog. Si mon cheval de bataille c'est de combattre l'addiction au jeu, certes dans un contexte précis, celle développée dans le cadre d'un traitement de la maladie de Parkinson, le jour où je commence à faire des liens en faveur des jeux en ligne ce n'est pas demain la veille. J'ai même envie d'ajouter, un brin ironique, que ta proposition aussi alléchante soit-elle (!), il ne manquerait plus qu'elle soit payante !

Alors à ce stade de lecture, tu as dû comprendre que j'étais contre cet échange de lien... En revanche, si ta réelle préoccupation est de prévenir l'addiction au jeu, alors Alex je t'autorise à faire un lien de mon blog sur ton site. J'ai une bonne nouvelle pour toi, c'est gratuit, et c'est un projet gagnant-gagnant, tous les deux on aura un objectif commun: aider les personnes... à combattre l'addiction au jeu!

Si t'es d'accord (mais bon là, je ne sais pas pourquoi, mais je ne me fais pas trop d'illusions), j'aurais conscience du réel intérêt de ta missive électronique !

 



12:01 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : addiction au jeu