Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2011

De la lecture de "Sexe et addictions sur ordonnance"

 

Ah y est l'ouvrage "Sexe et addictions sur ordonnance" d'Antoine Béguin, enfin disons les épreuves de l'ouvrage, sont arrivées sur mon bureau. C'est la première fois que je reçois des épreuves. D'habitude quand je dois commenter des ouvrages de droit et de science, je reçois l'ouvrage tel qu'il est vendu. Du coup, ça me fait bizarre, comme si je recevais une usine à gaz entre les mains. Oh mais que suis-je bête: c'est bien une usine à gaz, non?sexe et addictions sur ordonnance,éditions l'apart,angers,antoine béguin,irène frachon,jacqueline houdayer

Bon allez, j'ai déjà lu quelques paragraphes.
D'abord les remerciements (j'adore l'impertinence d'Antoine Béguin qui s'excuse faussement auprès de ceux qui l'ont dissuadé d'écrire cet ouvrage),

puis, la préface d'Irène Frachon (qui m'a donné du baume au coeur après la récente discussion avec le neurologue de mon père lors de sa dernière consultation - cette préface devrait être utilisée en cours d'éthique médicale en faculté de médecine (j'dis ça, j'dis rien!!!))

et la post-face de Jacqueline Houdayer Présidente de l'association de la CADUS (sa difficulté à se faire entendre depuis quelques années sur le sujet me rappelle tristement mon expérience personnelle même si elle est beaucoup plus récente et moins altruiste que la sienne). 

Déjà, je me dis, qu'envoyer l'ouvrage aux services de neurologie serait une sacrée bonné idée...

Enfin j'aimerais remercier le journaliste Arnaud W... Grâce à vos articles dans la Presse Régionale Régionale, ma mère n'avait plus besoin d'expliquer vainement à notre entourage (moins proche) les raisons qui expliquaient le comportement étonnamment étrange de mon père...

Bien évidemment, à l'issue de la lecture complète, je ferai une critique de l'ouvrage et du travail fourni par Antoine Béguin.